Publié le 3 Septembre 2007

Et hop, un peu de couleur pour défier ce sale temps (je ne sais pas chez vous, mais chez moi il pleut non stop depuis 13h et quelques...).
J'avais prévu de participer au concours avec ce tableau, mais n'étant pas fini... Bon allez, on tourne la page.

Ensuite plus bas, une nouvelle planche dans l'esprit de mon récent coffre à bijoux.
Avant de vous quitter, bonne rentrée à tous !


Kokeshi au soleil - Acrylique sur toile - 20x20 cm - Août 2007 - Myriam Lakraa Créations  
Kokeshi au soleil
Acrylique sur toile
20x20 cm
Août 2007
 

Kokeshi et dragon - Acrylique sur bois - Août 2007 - Myriam Lakraa Créations planche, détail

Planche Kokeshi et dragon
Acrylique sur bois + vernis à craqueler
Août 2007

 

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam LAKRAA

Publié dans #Kokeshi

Repost 0

Publié le 2 Septembre 2007

Ca n'a pas été long, je viens de découvrir un mail dans ma boîte aux lettres, mais super snif... je suis arrivée 5ème (la dernière fois déjà j'étais 4ème). Bravo tout de même aux gagnants.
Pour celles et ceux que ça intéresse, vous pouvez voir le palmarès en cliquant
.

Bon, ça sera peut-être pour la prochaine fois...

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam LAKRAA

Repost 0

Publié le 2 Septembre 2007

Pour ceux et celles qui me demandent des précisions, et à raison, voici quelques explications :

raku-02.jpg Le raku (si je ne me trompe pas ça se prononce "rakou") :
Le raku (du japonais rakuyaki ), est une technique d'émaillage et un procédé de cuisson de la poterie (d'origine coréenne) qui s'est développé au Japon à partir du XVIème siècle.
Il sert essentiellement à la fabrication de bols pour la cérémonie du thé (avec tout un rituel très particulier).
raku-03.jpg

Ce type de cuisson est considéré comme une cuisson à basse température (1000°).
Les pièces incandescentes sont enfumées, trempées dans l'eau, brûlées et déposées dans un bac rempli de sciure de bois, puis laissées à l'air libre. Elles subissent un choc thermique important (ce qui crée les craquelures).
Les parties émaillées (en couleur et brillantes) vont contraster avec les parties non émaillées brûlées par la fumée (noires et mates).
La cuisson, considérée comme courte, dure environ 15 à 20 minutes.

   
 kokeshi-detail01.jpg

Kokeshi :
Poupées japonaises en bois originaires du nord de l'archipel (région de Tohoku). 
Elles sont fabriquées à la main, en bois (dans différentes essences), depuis le milieu de la période Edo (1603-1867).
Elles ont un corps cylindrique avec une tête sphèrique et le visage peint. 
Le corps est très souvent peint de motif floraux, rouge, noir et parfois jaune, recouverts d'une couche de laque. 

 kokeshi-detail02.jpg Ces poupées restent des objets traditionnels fabriqués à la main et décorant un bureau, un meuble ou une étagère.
Il semblerait qu'éventuellement ce soit les poupées russes qui aient inspiré les artisans japonais... sans certitudes. On peut voir aussi une variation dans les formes de ces poupées, certaines étant complètement monolithiques comme ma kokeshi bleue.
 kokeshi-detail03.jpg D'après un commentaire de Miss Pomme : "Une petite précision au sujet des kokeshi... moins kawaï et je la tiens d'un ancien prof. d'histoire japonais... à l'origine ... c'était des petites poupées d'enfants sculptées dans du bois et peintes ...fabriquées après la perte d'un enfant. Ainsi elles servaient à entretenir la mémoire du défunt enfant au sein de la famille. C'est pas trés kawaï donc! Mais raison de plus pour les aimer encore plus ...."




Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 1 Septembre 2007

A tous ceux qui auraient la chance ou l'occasion d'être dans la région de Colmar ce week-end, n'hésitez pas à faire un crochet par Kaysersberg.
Le marché des potiers s'y tient sur la place près de la caserne des pompiers de 10h à 18h (c'est bien fléché et facile à trouver). Il y a plein de belles choses à voir et notamment en raku.
En plus si vous ne connaissez pas la ville, c'est un des lieux les plus touristiques de la région, à voir absolument (pavés dans les rues, maisons alsaciennes à colombages et géraniums, une belle carte postale vivante).

Voir les commentaires

Rédigé par Myriam LAKRAA

Repost 0